AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 R.O.S.E ❦ rock'n roll damnation

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Rose E. Scottfield

avatar



✎ Posts : 82

MessageSujet: R.O.S.E ❦ rock'n roll damnation    Lun 28 Fév - 15:11

SCOTTFIELD & ROSE ; Elizabeth
« L'on fait plus souvent des trahisons par fidélité, que par un dessein forcé de trahir. »

Un p'tit nouveau sur l'île !


feat. Zooey Deschanel
    MA CARTE D'IDENTITE

    « Voila 21 ans maintenant, et ce depuis le 8 mai 1989, que je porte cette clef noire autour du cou. Je ne peux donc pas nier mon appartenance au Black District, donc je fais partie intégrante même si je ne suis pas une des membres les plus actives du clan. Il faut dire que tu –petit- haut de mes 1 mètres 64, 62 kilo toutes mouillées, et cette foutue frimousse je n’effraye pas vraiment. En même temps ce n’est pas vraiment ce que je recherche… Si je ne suis pas née sur cette Ile, c’est tout comme ! Il parait que ma mère parlait le Hongrois, sans doute mon pays d’origine… C’est tout ce que je sais d’elle, sauf peut être que j’ai les même yeux, le cliché type de ce que les gens peuvent dire quand ils pensent que vous êtes affecté par sa mort. De toute façon, je ne la connaissais pas, je ne parle pas Hongrois, peut m’importe d’où je viens puisque ma famille est ici. La preuve, je suis fiancée … alors qu’est ce que j’irais faire ailleurs ? La question que vous vous poserez sera sans doute ‘A un homme ?’ Et oui ! Sans rire, ça étonne tant que ça ? Je sais que je ne suis pas vraiment le genre de personne qui s’accroche à une sexualité, et j’ai goûté aux femmes… aujourd’hui c’est avec un mec que je fais ma vie. Et ne vous y méprenez pas ! Il vous casserais la gueule si vous lui parliez comme à une gonzesse… »






    MON CARACTERE
    ________
    Rose serait elle critique et impromptue ? Une personne trop discrète, un peu fade ? Une fille sympa, pas méchante … Les avis diffèrent sur elle, et Rose s’en sert souvent beaucoup. Mais savoir qui l’on est, c’est une tache délicate ! Elle-même n’arrive parfois pas à se cerner ou à comprendre ses choix, bien qu’elle reste maitresse d’elle-même à chaque moment. A vrai dire, Rose est l’une de ces personnalités multiples qui n’ont pas de mal à s’affirmer mais manque d’expérience pour se faire comprendre. Elle apparaît singulière et cultive son propre style de vie, sans se soucier de ce que pensent les autres. Une autonomie accrue, parfois individualiste, mais sans jamais se montrer égoïste. Elle dégage une impression de force et d'assurance. Ce qu’elle a sans aucun doute, mais en restant fragile, manquant parfois de confiance en elle. En fait, elle compense sa vulnérabilité par sa facilité d'expression : elle exprime la joie de vivre et son enthousiasme est communicatif. Vive, adaptable, pétillante, elle a l'art de la persuasion ou de la riposte, la franchise souvent fracassante, proche de l’insolence et des dons de comédienne inné. Mais tout cela, elle le garde pour elle. Rose est une personne qui passe pour discrète et mystérieuse parce qu’elle ne se dévoile que trop peu. Sa vivacité et son côté rêveuse un peu à côté de la plaque la fond passé pour un esprit inférieur. Mais en réalité, Rose observe, entend, comprend et agit en conséquence. Une volonté ainsi qu'une capacité d'action importante, doublé d’un esprit critique et analytique très développé, d’une intuition importante. Mais à côté de cela, sortie de son rôle, de sa ‘mission’ ou de ses analyses, Rose n’a de cesse de se poser des questions. Une grande indécise, qui n’est pas aidé par sa grande sensibilité. En réalité, Rose est d’humeur irrégulière, souvent lunatique, parfois impulsive… Le domaine affectif à une grande résonance sur sa capacité d’action, alors elle l’efface, tout simplement. Car elle à beau être adroite et tenir son rôle à merveille, Rose n’est absolument pas infaillible…


Dernière édition par Rose E. Scottfield le Mar 1 Mar - 17:09, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas

Rose E. Scottfield

avatar



✎ Posts : 82

MessageSujet: Re: R.O.S.E ❦ rock'n roll damnation    Lun 28 Fév - 15:11

Mon histoire



« Life and Death of the Party »


Dire que nos parents sont morts, l’idée de l’enfance malheureuse, du tragique que cela engendre, ça fait vraiment cliché. C’est dommage de commencer sa vie par un cliché, mais c’est mon cas, je crois… Je me souviens de très peu de chose sur ma vie avant mon arrivée sur l’Ile de Key. J’ai simplement le souvenir peu distinct de ma mère, sans pour autant discerner son visage, un sentiment de peur, de panique, de fuite… Il c’est avéré au final, que nous étions bien en fuite. Les seules informations qui furent laissées par ma mère, Leonóra Her’Zoverj, furent brèves. Je ne sais pas vraiment pour quelles raisons elle s’était tirée de Hongrie avec moi sous un bras, mais ça ne devait pas être très jolie ! Je me souviens de la pauvreté de mes premières années de vie et de leurs brutalités. De planque en planque, en tirant du fric à quelques passants. Ma mère était passée pro là dedans, mais je ne sais pas ce qu’elle pouvait faire d’autre pour obtenir de l’argent. Et je ne souhaite pas savoir. Quoi qu’il en soit, nous avons dût prendre un cargo, planqués dans un container, en direction de je ne sais où. D’après ce que j’ai compris, nous nous sommes fait repérer pendant le voyage, et ma mère à préféré sauté à l’eau avec sa gamine de quatre ans plutôt que de retourner en Hongrie… C’est dire l’inconscience de la nana !

Enfin bref, ce passage là, je ne m’en souviens pas. Mais au final, nous avons dût flotter je ne sais par quel miracle, saines et sauves et dériver jusqu’à Key Island. J’ai encore en mémoire les premières images de l’Ile, magnifique et sereine avec ce soleil, après cette dangereuse dérive en mer. Mais quelques heures après, ma mère rendait l’âme, sans raisons apparentes. Elle n’était apparemment pas destiné à vivre sur l’Ile… moi si. Une nouvelle renaissance au final, puisqu’à mon arrivée sur cette Ile, tout le mal de mes quatre premières années de vie laissa place à une chance inouïe d’avoir un avenir pas trop moche devant moi. J'ai été placée dans une famille d’accueil, qui devint ma famille à part entière. Je pris leur nom, invertie les lieux, juste après avoir reçu la clef noire qui me revenait, et qui faisait de moi une toute nouvelle personne, intégrante à la communauté où j’allais désormais vivre. Comme tous les habitants de l’Ile, je n’avais pas eu le choix du ‘clan’ auquel j’appartenais, mais un cela ne m’a jamais dérangé. J’appartiens, sans appartenir, bien qu’avec l’éducation que je reçue dans cette famille très fière d’appartenir au Black District, je me suis souvent prise au jeu de la dévotion. Mais ce n’était qu’un jeu ! Petite, j'allais très souvent violer la confiance de mes parents, et l’autorité de mon frère adoptif pour aller visiter les autres Districts, en dissimulant ma clef et en me fondant dans la foule pour vivre autrement. L’excitation du mensonge et de l’imposture avait quelque chose de vivifiant, et je découvrais une vie pareille à celle de mon district… Alors pourquoi former des groupes ? C’est lors d’une de ces escapades que j’ai rencontré Daemon Firth. Devenir ami n’a pas été bien long, ni bien compliqué. Un enfant à toujours moins de mal a rejeter les règles et les acquis lorsqu’il s’agit de s’amuser. Mais même en grandissant, nous n’avons pas cessés de nous prouver une amitié loyale et sincère.

Ma famille elle, ne sut jamais que mon ami le plus proche, mon confident ... était un Golden District. Ils seraient sans doute morts sur le coup. Tu me prends vraiment pour un con… tu crois vraiment que je vais te laisser faire ça ? Ta gueule Faust… joue ! Faust... mon demi-frère, lui non plus n'a jamais été mis au parfum malgré notre complicité. Même si c'était compliqué de lui mentir, et que ça l'est davantage aujourd'hui. Un vrai Black D. de chez Black D, avec les idéaux, la fougue, le côté salopard et hautain que l'on apprécie chez eux...Mais en plus fun. En y réfléchissant bien, seul Daemon n'a pas le droit à mes mensonges où à mes secrets. Ma vie entière à été construite par un empilage minutieux de tromperie... difficile à défaire, voir impossible. Surtout qu'il est un âge où finalement, revenir en arrière est tout simplement un suicide.

« Soul Behind The Face »


La guerre entre les Districts ne me toucha jamais directement. D’une part, parce que je me fichais totalement de cette différence, et de l’autre, parce que j’en était préservée. Mais bon, jamais rien n’est éternel. Rose, ce que je vais te demander n’est pas vraiment évident … Et bien, tant qu’il ne s’agit pas de mariage, de MST où de cadavre, je t’écoute. Effectivement, ce fut l’une des conversations les plus sérieuses que nous ayons eu avec Daemon. Moi qui m’étais toujours tenue loin de ses tensions entre District allait m’y retrouver plongée en plein cœur … Et même si j’avais toujours entendu ses pensées, ses idées, et que nous nous connaissions très bien, jamais je n’aurais pensé qu’il me demanderait une chose pareille un jour. Mais j’ai accepté. Pour son amitié avant tout, au nom de quoi d’autre aurais-je pu prendre de tels risques ? C’est après que Daemon m’ait demandé d’espionner les Black D. et Cole O’Connor en particulier que je fis la connaissance de ce dernier. Enfin, qu’il fit ma connaissance, car en réalité, on ne peu ignorer l’existence de Cole sur cette Ile. Daemon m’avait demandé de le séduire, je m'y appliqua … avec la certitude que je ne serais jamais à la hauteur. Après tout, je n’étais qu’une gamine de 18 ans à peine, pas très douée et plutôt gauche ! Je me disais qu’au final, il me jetterait et que je serais bien vite acquittée de ma tache… manque de bol, ce ne fut absolument pas le cas. Et je me demande encore aujourd’hui, sans cacher que j’en suis atrocement flattée au passage, comment une pauvre fille comme Rose Scottfield à bien fait pour taper dans l’œil de l’héritier de Kyle O’Connor. A partir de ce jour, les mensonges, les façades, les manipulations et les séductions se multiplièrent, me laissant souvent sans voix quand à mon talent pour toutes ces choses. Plus le temps passait, et plus je m’enfonçais dans les mensonges, les organisant presque pour m’y retrouver… tout en informant Daemon de tout les projets plus ou moins importants des O’Connor. Voilà trois ans que je suis dans la peau de cette Rose, et deux que je suis fiancée à cet homme que je trompe constamment.

Pathétique ? Je ne vous le fait pas dire… surtout que je sais très bien être incapable de tisser une intimité sans amour… C’est bien là le problème, croyez le où non. Mon cœur balance, et c’est intolérable, comme toujours. Mais embourbé dans cette situation, je ne peux que continuer, sans véritable espoir de m’en sortir indemne. Si je refuse de continuer à renseigner Daemon, je perds son amitié… et je ne me résoudrais pas à quitter Cole et encore moins à lui dire la vérité. Dans les deux cas, je suis partagé, pire même. Qu’est ce qu’une fille normale ferait à ma place ? Déjà, une fille normale ne se serait pas mise dans une mince pareille avec autant d’insouciance et de stupidité. Trahir semble alors ma seule raison d’être. Car peut importe mon choix, l’un d’eux sera trahis… C’est moche ? Oui… mais que voulez-vous, il parait que les hongrois ont le sens du tragique…


mycandids.tk


Dernière édition par Rose E. Scottfield le Mar 1 Mar - 18:11, édité 12 fois
Revenir en haut Aller en bas

Rose E. Scottfield

avatar



✎ Posts : 82

MessageSujet: Re: R.O.S.E ❦ rock'n roll damnation    Lun 28 Fév - 15:11

Me, myself and I.

A moi maintenant, pour l’incontournable ‘qui suis-je ?’, la bonne vieille question qui me laisse toujours comme deux rond de flan à chercher quoi mettre ! Alors désolé, si mon petit monologue ne vous palpite pas autant que d’autre ! XD Moi, c’est Cléo, 17 ans, Bretonne, folle de RP ou folle tout court, à vous de juger ! ^^ En première S option biochimie, je ne suis donc pas littéraire et soigne mes fautes d’orthographe comme je le peu (pardonnez moi d’avance d’ailleurs…*PAS TAPER*). Après les études, les loisirs, et comme pas mal de genre, l’option chocolat ne se fait pas discret… J'adore le moray, le rendez-vous du samedi ! J’aime la musique (trop original je sais) et passe la moitié de mon temps à en écouter ou a en jouer quand je ne suis pas sur internet, un filet de bave au coin de la bouche… MiniHeart

Pour en revenir à une sujet plus intéressant, c'est-à-dire Key Island, j’ai véritablement eu un coup de cœur pour le forum, puis pour le rôle ! Comment résister à une Zooey à double-jeu ? Bref, je m’installe, je m’étale et je m’implante définitivement ! ^^ Vous êtes foutus !! xD


mycandids.tk
Revenir en haut Aller en bas

Deamon N. Firth

avatar



✎ Posts : 5417

MessageSujet: Re: R.O.S.E ❦ rock'n roll damnation    Mar 1 Mar - 17:31

Hello Rose (: Alors j'ai juste quelques petites modifications à te demander, en effet j'ai repéré beaucoup de petites fautes d'orthographes surtout pour le verbe " pouvoir " : " je ne peu " devient " je ne peux " etc. Vérifie aussi les verbes et les accords comme " saines et sauves " ou les terminaisons en " ées " " "és ". De plus, je pense que les Hongrois vivent en Hongrie, et pas en Hongrois :><:



Citation :
Je ne sais pas vraiment pour quelles raisons elle s’était tirée de hongrois avec moi sous un bras

Citation :
et ma mère à préféré sauté à l’eau avec sa gamine de quatre ans plutôt que de retourner en Hongrois

Voilà :)

....................................................................................................................................................................
    Deamon N. Firth Le Juste.

    ♦ La lumière de la lune nimbe les rues du cœur de la ville d’une aura sucrée, je rêve d’y croquer.
Revenir en haut Aller en bas
http://key-island.1fr1.net

Rose E. Scottfield

avatar



✎ Posts : 82

MessageSujet: Re: R.O.S.E ❦ rock'n roll damnation    Mar 1 Mar - 17:34

    Oula effectivement En colère Il va vraiment falloir que j'arrête de faire des fiches le soir XD
    Je corrige tout ça alors ! ^^
    Merci !
Revenir en haut Aller en bas

Deamon N. Firth

avatar



✎ Posts : 5417

MessageSujet: Re: R.O.S.E ❦ rock'n roll damnation    Mar 1 Mar - 18:08

Bienvenue dans le Black District ♠



    Qui mieux qu'un agent double aussi séduisante que toi pour porter autour du cou la clef du Black District ? Je comprends pourquoi notre cher O'Connor est tombé sous ton charme et personne ne peux à l'heure d'aujourd'hui influencer le pouvoir plus que toi. Mais un conseil, fais attention sur quels tableaux tu joues, le coeur a des raisons que la raison ignore et tu pourrais bien en faire les frais... Tu pourras commencer le RP après avoir crée : ta fiche de liens, ta fiche de sujets (facultatif), ta boîte aux lettres et ton cellphone. Essaie de participer le plus activement à la vie du forum : La Chatbox, le flood, mais surtout et essentiellement : Le RP ! N'oublie pas de relire le règlement ci nécessaire.



....................................................................................................................................................................
    Deamon N. Firth Le Juste.

    ♦ La lumière de la lune nimbe les rues du cœur de la ville d’une aura sucrée, je rêve d’y croquer.
Revenir en haut Aller en bas
http://key-island.1fr1.net

Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: R.O.S.E ❦ rock'n roll damnation    

Revenir en haut Aller en bas
 

R.O.S.E ❦ rock'n roll damnation

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» 05. I Love Rock'n Roll [PV ERIN]
» Baek Min Hwan ¦We rock it, roll it, swing it, drop it, take it, shot !
» La maison de retraite du rock and roll
» RÉSUMÉ DE LA PARTIE 57 : Rock'n'Roll
» Présentation Evil Slash [en cours]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
♣ K E Y I S L A N D ; Ton nouveau RPG fantastique ~ ::  :: • Les fiches de présentation :: • Bienvenue dans l'univers magique de Key Island !-
Sauter vers: