AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 c h a r l y. J. r a y n a u d

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Charly J. Raynaud

avatar



✎ Posts : 13

MessageSujet: c h a r l y. J. r a y n a u d   Lun 28 Fév - 19:14

Charlotte Julie Raynaud
« Le prodige et le monstre ont les même racines. »

Un p'tit nouveau sur l'île !


feat. Karen Gillan
    MA CARTE D'IDENTITE
    Je me nomme Charlotte-Julie Raynaud, mais je préfère nettement Charly. C’est plus facile à retenir. J’ai perdu mes parents lors de la grande guerre et je n’en sais pas plus sur leur mort. Je suis née vingt ans auparavant, le 10 août 1990 ; je suis très probablement d’origine française. Je dis probablement, car je suis né sur l’île, ma mère a accouché quelques temps après son arrivé avec mon père et six ans après ils mourraient. Je n’ai jamais eu l’occasion de leur demander. Depuis ma naissance je porte fièrement la petite clé de couleur argenté autour de mon cou.
    Je vis actuellement, seule, dans un petit appartement payé par mes soins dans le Silvery District. J’enchaîne les boulots, je passe de baby-sitter à serveuse, de serveuse à hôtesse, de hôtesse à barman etc, et ce dans tous les District. J’ai toujours du me débrouiller seule, donc je n’ai pas froid aux yeux. Je ne vois donc pas l’utilité de m’encombrer d’un petit-ami. Je suis plutôt du genre « aventure d’un soir », avec tout sexe confondu. Je suis très ouverte d’esprit, mais je ne suis pas une fille facile. Il y a des moments pour tout.
    Concernant mon apparence, c’est le cadet de mes soucis. Certes, j’aime être bien habillé, chic et propre ; mais je ne croule pas sur l’or, donc je fais avec. J’ai donc un look bohème, décalé et vintage. J’achète des vêtements dans les friperies, mais parfois je me permets des petites « folies ». Mon physique en lui-même, à souvent choqué. A l’orphelinat, j’étais la rouquine-blafarde de service toujours le nez dans des bouquins, ou en train de rêvasser. Aujourd’hui c’est un peu différent, avec le temps j’ai appris à me défendre, bien que ce n’est pas mes 1m70 et mes 60 kg, qui risquent d’en effrayer plus d’un. Mais j’ai une grande gueule, je peux intimider sans problème, ou tout simplement me faire passer pour une folle bonne pour l’internement à vie. Ce genre de préjugés me passent par-dessus la tête, j’ai passé l’âge je pense de me disputer pour ça.







    MON CARACTERE
    ________
    Je suis instable, il sera donc difficile de me présenter au mieux au niveau mentale, mais je vais tenter. Malheureusement pour moi, et pour commencer, je suis surtout connue pour ma capacité en enchaîner les gaffes. En faite, c’est un de mes principaux défauts, sans conteste. Je suis très maladroite. Une chance que je puisse me soigner moi-même, sinon je ne donne pas chère de ma peau. En plus de ça, je suis atteint d’hyperactivité –que je n’ai jamais vraiment pris le temps de me soigner, je trouve ça assez pratique au fond-, le seul ennui c’est que je saoule très vite. Car je suis aussi un vraie moulin à parole : très franche et cynique, je dis tout ce que je pense. Et je me fous complètement de blesser mon prochain ou pas. Il faut savoir encaisser les choses dans la vie. A cela s’ajoute une touche d’égoïsme et je pense que je ne suis pas la seule dans ce cas là.

    Autrement, je suis très sociable, d’un naturel ouverte, j’ose aller vers les autres –en évitant les habitants du Black District, qui sont des ‘freaks’ à mon goût- mais bon, d’un fond charitable et gentil, je ne pense pas que j’en rembarrerais un si il venait à me voir –tout dépend de ses intentions, évidemment-. Je suis cultivée et intelligente. Curieuse, je veux souvent savoir tout sur tout, bien que dés fois je dois passer pour une harceleuse. Mais comme je suis têtu, et je sais souvent ce que je veux, je ne lâche pas facilement l’affaire. Je pourrais presque passer pour une fille de bonne famille si on n’omet le fait que je parle comme un charretier, et que je connais une foule de gros mots tous aussi originaux les uns que les autres. Mais je sais me tenir, parfois.

    Je suis aussi une grande rêveuse – bon, pas le genre de rêveuse niaise qui croit au Prince Charmant -, mais plutôt celle qui décide de disparaître deux jours dans la nature pour se perdre à contempler les nuages. Ce genre de crise existentielle m’arrive souvent, mais je reviens toujours très vite à mon train-train habituel.

    Je suis une grande fêtarde, dés qu’une soirée est organisée, je suis de la partie sans hésiter. Et le plus souvent, je termine mal, quelque part dans la ville. Vivant seule –et donc livrée à moi-même - je suis tombé dans le piège vicieux qu’est l’alcool ! Bon, de là à dire que je suis saoul dés 9h du matin, non. Mais je me trimballe souvent une gueule de bois.

    Trucs utils… Ou pas.
    Charly fait très bien le mort - Elle adore les soirées déguisées - Elle adore les alcools forts - Elle a toujours faim et mange des trucs complètement dingues – Elle est nulle en cuisine - Elle est très mauvaise perdante - Elle se bat et a pendant longtemps, pris des cours de box – Elle ne parle que l’anglais - Joue parfaitement bien de la guitare - Elle déteste le thé mais carbure au café - Elle est capable d'enchainer quatre nuits blanches de suite - Elle travaille le soir dans un bar comme serveuse - Elle sait faire bouger ses oreilles - Elle est très très blanche et ne bronze jamais - Rousse et fière de l'être - Elle jure beaucoup - Elle a un humour très particulier - Elle adore voyager.


Dernière édition par Charly J. Raynaud le Lun 28 Fév - 23:58, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas

Charly J. Raynaud

avatar



✎ Posts : 13

MessageSujet: Re: c h a r l y. J. r a y n a u d   Lun 28 Fév - 19:15

Mon histoire

DANS CE MONDE
QUI N'A NI QUEUE NI TÊTE
JE N'EN FAIS QU'A MA TÊTE.



Je n’ai jamais été à plaindre, et je ne le serais jamais. Je laisse la pitié pour les faibles d’esprit. Je refuse en quoi que se soit, toute aide que l’on veuille m’apporter. Je trouve que c’est un acte assez hypocrite, comme : « Tu as besoin d’aide, je te donne ce que j’ai, tu me rendras la pareille ». Partir, ce détaché de tout. Ne dépendre de personne. C’est ça la véritable liberté. Ma destinée.

Je ne me rappelle plus de mes parents, j’étais petite voyez-vous. Ma mère et mon père son arrivée sur l’île suite à une croisière qui a mal tourné. Le bateau a coulé, et ils sont les seuls rescapés. Mais à quel prix… C’était début printemps 1990, quelques mois avant ma naissance. Mes parents reçurent la clé argentée, et s’installèrent à Silvery District. C’était une époque déjà bien sombre, les Black et les Golden se faisaient la guerre. C’est dans ce contexte que je naquis. Mes parents, français de souche, me nommèrent Charlotte-Julie, personnellement, je n’aime pas trop l’assemblage ; cela sonne faux. C’est pourquoi aujourd’hui je me présente sous le pseudonyme de « Charly ». Clair et concis, que demande le peuple ? Revenons à nos moutons. A cet époque, les détenteurs de la clé d’argent restaient ‘neutres’, ce n’est pas dans notre nature d’être belliqueux. Mais vous savez, il y a toujours des bonnes poires. Face à la constante augmentation de morts au combat, mes parents décidèrent de prêter main forte aux blessés. Ils tinrent trois années comme ça. Et à l’été 1996, ils furent tuer alors qu’ils tentaient de sortir un blessé de la zone de combat. Laissant derrière eux une petite fille aux cheveux flamboyants âgées alors de six ans –moi en l’occurrence-.

N’ayant aucune famille sur l’île, je fus envoyée à l’orphelinat. Ce genre d’endroit est tout ce qu’il y a de plus déplaisant sur terre. J’ai toujours eu l’impression d’avoir été envoyée à une foire aux bestiaux. Des parents venaient, choisissaient et partaient. Une histoire d’argent en somme. Les enfants en bas âge (et à l’époque ce n’est pas ce qu’il manquait), et les jolies petites filles, s’arrachaient comme des petits pains. J’aurais pu être choisie moi aussi, bien sur, j’en rêvais petite. Mais six ans, c’était déjà un peu trop vieux. De plus, j’avais une chevelure rouge assez accentuée, et les parents présentant cette particularité physique étaient plutôt rares. Les gens recherchaient des gamins pouvant réellement passer pour leur gosse. Donc je suis restée là-bas, jusqu’à ce que je sois apte à me prendre en charge ; chose qui arriva assez vite.

Malgré mes bêtises à répétitions et mes accidents à la pelle, j’étais –et je reste- une petite fille très indépendante et assez mature pour mon âge. Je ne trainais avec personne en particulier, mais parlais à tout le monde. Ce qui faisait que j’avais quelques droits que personnes n’avaient : comme, à partir de quinze ans, sortir seule en ville. J’en profitais alors pour dégoter quelques boulots pour mettre de l’argent de côté. Au début, je monnayais mon pouvoir, auprès des Gold et des Black ; je n’étais pas vraiment fière, mais j’avais besoin d’argent. Finalement, ça ne me rapporta pas tant que ça. Donc je proposais mes services dans des bars, des restaurants, comme commise ou serveuse. Bref, des petits boulots en petits boulots.

Ce n’est que lorsque j’atteignis mes dix-sept ans, que je pus partir. Là franchement je n’ai jamais compris pourquoi ils avaient tenu à me garder aussi longtemps. Ce n’est pas comme si quelqu’un allait ‘adopter’ une fille de dix-sept ans. Sûrement une règle stupide. Et bizarrement, on n’applique que les règles stupides. Enfin bon, je présentais mon livre de compte à la directrice, qui fut d’ailleurs assez étonnée que je parvienne à réunir, à moi seule, une petite fortune. Elle accepta de me laisser partir. Sur ce, je décidais d’acheter un tout petit appartement, sous les toits dans le centre-ville. Un truc pas trop chère, très petit mais assez fonctionnel. Je n’ai jamais été matérialiste, à partir du moment ou j’ai un toit pour dormir, je suis la fille la plus heureuse du monde. Bon aujourd’hui, mon appartement a été entièrement repeint –au grand dam du propriétaire-, mais fort heureusement, je n’ai aucun retard dans mes jours de paye, donc je crois que c’est pour ça qu’il ne m’a pas encore mis dehors.




mycandids.tk
signature de Brain Damage




Dernière édition par Charly J. Raynaud le Lun 28 Fév - 23:34, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas

Charly J. Raynaud

avatar



✎ Posts : 13

MessageSujet: Re: c h a r l y. J. r a y n a u d   Lun 28 Fév - 19:15

Me, myself and I.

Dix lignes? hébéééééé. Ma foi, c'est possible! Et bien moi c'est Anne-Charlotte (Anne-Cha pour les fainéants...). J'ai 20 ans et bientôt 21 (VIEUXTRUCBAM), je fais du rp depuis belle lurette. Je suis une espèce de fossile quoi... Héhéhé. Sinon dans ma petite vie hors rp, je suis étudiante et j'habite en France (WAW). Sensationnelle, je sais What a Face . J'suis assez zen comme fille! Enfin je crois, je n'aime pas me prendre la tête avec des broutilles et je prends la vie comme elle vient =o (take it easyyyy). J'ai un sens de l'humour original, un peu crade, très cynique et diaboliquement pas drôle (j'le reconnais c'est déjà bien hinhinhin).

Je me connecte assez souvent ces derniers temps, car mon emploi du temps me le permet. Et cela risque d'être ainsi jusqu'à septembre prochain. J'aurais surement une petite absence fin mars - début avril durant mon déménagement à Londres, mais je devrais revenir très vite pour de nouvelles aventures! Donc ne vous inquiétez pas!
Concernant le nombre de lignes, en général je fais plus de 20 lignes c'est certain. Je ne suis pas forcément pour les quotas de lignes, mais bon, les règles sont les règles! Pour moi la qualité prime sur la quantité. Mais ce n'est que mon avis. Et soit dit en passant, j'ai lu & j'accepte le règlement!

Sinon j'ai connu le forum grâce à Rose (décidément, une vraie star cette fille!). J'ai tout de suite accroché à l'histoire! Il y a quelques petites choses qui ont peut-être besoin d'être un peu plus explicitées! Mais sinon une petite merveille =o Et puis là je dois vous avouer que je commence à ramer, donc je vais m'arrêter!


mycandids.tk


Revenir en haut Aller en bas

Deamon N. Firth

avatar



✎ Posts : 5417

MessageSujet: Re: c h a r l y. J. r a y n a u d   Mar 1 Mar - 0:14

Bienvenue dans le Silvery District ♠



    Que vois-je autour de ton cou ? Mais c'est bien la clef du Silvery District ! Elle te délivre un pouvoir non pas moins puissant que les autres mais exemplaire, et tu devrais être fière d'en porter les couleurs. A ce que je vois tu n'as pas ta langue dans ta poche et tu as un tempérament plutôt conforme à ton district et à sa souveraine ! Tu pourras commencer le RP après avoir crée : ta fiche de liens, ta fiche de sujets (facultatif), ta boîte aux lettres et ton cellphone. Essaie de participer le plus activement à la vie du forum : La Chatbox, le flood, mais surtout et essentiellement : Le RP ! N'oublie pas de relire le règlement ci nécessaire.



....................................................................................................................................................................
    Deamon N. Firth Le Juste.

    ♦ La lumière de la lune nimbe les rues du cœur de la ville d’une aura sucrée, je rêve d’y croquer.
Revenir en haut Aller en bas
http://key-island.1fr1.net

Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: c h a r l y. J. r a y n a u d   

Revenir en haut Aller en bas
 

c h a r l y. J. r a y n a u d

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
♣ K E Y I S L A N D ; Ton nouveau RPG fantastique ~ ::  :: • Les fiches de présentation :: • Bienvenue dans l'univers magique de Key Island !-
Sauter vers: